image_pdfTélécharger en PDFimage_printImprimer cet article

On ne présente plus, le RANGE ROVER qui règne sur le segment des tout terrain/SUV depuis 51 ans et qui a été, ici, en Europe, un véritable précurseur. A l’origine, il était un véhicule polyvalent confortable, mais sans luxe, capable de nous mener en ville aux endroits les plus chics et de nous permettre de quitter les sentiers battus en véritable tout terrain. Il se décline aujourd’hui avec une véritable gamme comprenant le « Sport », le « Velar » et l’« Evoque », mais le seul descendant du Range Rover de 1970 est celui qui se nomme simplement « RANGE ROVER ». Il en est depuis 2012 à la quatrième génération, nommé L405. Sa structure monocoque est en aluminium, ses 4 roues sont indépendantes, sa suspension est pneumatique réglable et ses moteurs sont modernes et répondent aux dernières normes. Il a été le 1er à être équipé du Terrain Response 2 et son mode automatique. 

Au fil des ans, il a évolué et ses motorisations se sont adaptées aux différentes normes pour arriver à l’Euro 6d-ISC-FCM. Bien sûr, cette 4ème génération a été d’emblée, en 2012, très luxueuse et équipée de nombreuses options. Au début ses moteurs, qui étaient tous associés à la boîte 8 auto ZF, étaient des TDV6 ou des TDV8, mais aussi en essence un V6 de 340 ch ou un 5.0 V8 à compresseur de 510 ch. En 2015, le constructeur proposera une version hybride diesel de 354 ch avant de proposer, en 2018, un 4 cylindres 2.0 turbo essence Ingenium hybride plug-in aussi, de 404 ch. Bien sûr, entre 2012 et 2020, le 3.0 TDV6 a été proposé avec des puissances différentes, comme le 5.0 V8 essence qui a été décliné en 525 ou 565 ch.

Retrouvez nos différents articles sur le Range Rover : 

  • Les 50 ans du Range et les versions spéciales : 
  • L’essai du Range V8 Autobiography en tout terrain :

LA TECHNIQUE DE CES RANGE ROVER ESSAYES :

C’est au cours de l’été 2020 que Land Rover annonce l’arrivée de moteurs Ingenium 6 cylindres en ligne avec hybridation légère MHEV 48V dans les Range Rover et ceci en essence : P400 (294 kW) et en diesel D300 (221 kW) et D350 (258 kW). Les moteurs diesel répondent aussi aux normes Real Driving Emissions Step 2 (RDEZ) qui concernent les émissions d’oxyde d’azote (Nox). Les consommations de ces nouveaux moteurs sont aussi plus sobres avec moins de 9 l/100 km et des émissions de 225 à 241 g/de CO2/km pour les diesels et 10,8 L/100 km avec des émissions de 246 g/km en essence de 400 ch. 

Bien sûr, il dispose du système intelligent Terrain Response 2 qui offre 7 modes de conduite pour la route, mais surtout pour le tout terrain, où le système choisira les meilleurs réglages du moteur, de la boîte, de la suspension, etc.. en fonction du terrain et des conditions d’adhérence. D’autre part, ce 4×4 est connecté et inclus Apple CarPlay et Android Auto pour une parfaite compatibilité des smartphones avec 8 connexions Wi-Fi 4G. Bien sûr, l’habitacle reste particulièrement luxueux avec notamment des sièges Executive Class avec fonction de massage en option. Ainsi, il reste le véhicule parfait pour le travail ou le divertissement sur les longs trajets. Pour améliorer encore le confort, il peut disposer en option du système « Purity » qui active la fonction de recirculation de l’air, en nettoyant et en éliminant les petites particules de moins de 2,5 micromètres qui sont nocives pour la santé. Enfin, ce véhicule de luxe peut être personnalisé par le choix des options, comme, par exemple, un éclairage ambiant à 3 zones pour obtenir un environnement calme, relaxant ou serein en choisissant l’une des 10 couleurs et l’intensité de celles-ci.

Notre premier Range Rover d’essai est une version Vogue P400 et donc à essence avec une puissance de 400 ch. A noter qu’il y a 3 degrés de finition : HSE, Vogue et Autobiography. Notre second Range Rover d’essai est une version HSE D300 et donc diesel d’une puissance de 300 ch.

Essai routier de ces Range Rover Vogue & HSE

Les sièges sont particulièrement confortables et la bonne position de conduite « dominante » se trouve facilement. Le Range démarre en douceur et en silence aussi bien en essence qu’en diesel, mais le P400 se montre plus vif. Malgré ses 5 m de long et une largeur d’2,22 m il s’insère facilement dans le trafic urbain. Il est vrai que la position « dominante » du chauffeur aide à avoir une très bonne visibilité. De plus, les moteurs restent discrets tandis que l’habitacle est bien insonorisé, au point qu’il est difficile de faire la différence entre les 2 versions. Cela permet d’écouter la radio, avec des haut-parleurs « Meridian » de très grande qualité.

Le design du tableau de bord est moderne et lui aussi très sobre. Cependant, rien ne manque : matériaux de qualité, tableau de bord virtuel avec écran TFT 12,3 pouces, caméras panoramiques qui nous aident lors des stationnements. Les larges écrans tactiles faciles à utiliser au centre de la console centrale avec au-dessus Navigation, GPS, média et le téléphone. Et en dessous les réglages concernant le confort, mais aussi les modes du Terrain Response 2. Et puis sur la partie horizontale, la commande tournante de la boîte auto, mais aussi les réglages de la suspension, l’aide en descente et la sélection de la boîte courte. Le confort est excellent et conducteur et passagers sont parfaitement installés. La suspension efface toutes les inégalités de la route et les casse-vitesses se ressentent à peine. 

Dès que l’on prend la route, le Range reste souverain au point qu’il faut surveiller son compteur pour ne pas dépasser les vitesses autorisées. Bien sûr, l’affichage tête haute est de mise. La tenue de route est exemplaire, le roulis est bien contenu et les moteurs se montrent souples et dociles, bien secondé par la boîte auto qui se trouve toujours dans le bon rapport. Cependant ce lourd véhicule de 2,4 tonnes sait se montrer dynamique en cas de besoin. A l’usage, le moteur diesel moins puissant, mais plus coupleux convient mieux à ce lourd véhicule : D300 : 650 Nm de 1500 à 2500 tr/min et P400 :550 Nm de 2000 à 5000 tr/min. Mais le P400 à une plus belle sonorité à froid et est plus vif à hauts régimes. Une question de choix.   

L’équipement luxueux et les options ne manquent pas sur ce 4X4 anglais

On l’a signalé, le Range est toujours personnalisé avec de nombreuses options. Ainsi nos 2 voitures d’essai étaient équipées de :

  • Jantes personnalisées en alliage de 22 pouces
  • Toit ouvrant panoramique
  • Adaptative Cruise Control
  • Climatisation automatique 4 zones
  • Head Up Display
  • Secure Tracker Pro
  • Privaty Glass
  • Finition intérieur Grand Black
  • Eclairage ambiant configurable
  • Système d’ionisation pour un air propre avec filtre

Notre version Vogue P400 avait en plus

  • Sièges avant avec clim et massage
  • Garniture de pavillon en suède
  • Accents extérieurs Atlas
  • Phares à LED Pixel avec feux de circulation
  • Volant en cuir/bois
  • Casier console centrale réfrigéré

Tandis que la version diesel HSE D300 avait :

  • Pack Black
  • Crochet d’attelage escamotable
  • 360° Surround Camera System
  • Toit contrastant noir
  • Garniture pavillon Ebony Morzine
  • Wade Sensing
  • Retro. Ext. Electrochromes
  • All Terrain Progress Control
  • Volant chauffant
  • Advanced Tow Assist
  • Doubles visières pare-soleil
  • Prise domestique
  • High-speed Emergency Bracking

L’ensemble de ces options représente un coût de 26.643 Euros pour la version essence et 24.800 Euros pour la version diesel.

CONSOMMATION ET PRIX DE CES RANGE ROVER VOGUE & HSE :

Au niveau des consommations, il n’y a pas de miracle compte tenu du gabarit du Range Rover. Avec le P400, nous avons consommé une moyenne de 12,2 L/100km avec une majorité de route. Avec le D300, nous étions dans les mêmes conditions à 8,8 L/100 km. Dans les 2 cas, il faut compter 2-3 litres en plus en ville.

Les prix de nos 2 RANGE ROVER sont assez élevés avec un prix de base de 125.000 Euros pour la version Vogue P400. Avec les options, cela donne 151.743 Euros. La version HSE D300 diesel coûte, elle, 110.200€ et avec les options on arrive à 135.000 Euros. Il est vrai que la version HSE est moins richement dotée que la version Vogue même si l’ensemble reste de très bonne qualité et très honorable.  

LES TAXES :

Range Rover D300 HSE 

 BruxellesWallonieFlandre
Taxe de mise en circulation4957€4957€2570,09€
Taxe de circulation annuelle854,96€854,96€1118,97€
Eco malus/600€/

Range Rover P400 Vogue

 BruxellesWallonieFlandre
Taxe de mise en circulation4957€4957€3384,47€
Taxe de circulation annuelle854,96€854,96€906,12€
Eco malus/1000€/
Les +Les –
Confort de haut niveau
Toujours un vrai 4×4
Performances des moteurs
Excellente position de conduite
Silence de fonctionnent
Polyvalence extraordinaire
Nombreuses options
Encombrement en ville
Consommation du P400
Prix élevé et taxes

Luc VANDERSLEYEN

Mise en page : Nicolas Vandersleyen 

Page instagram

Digiprove sealTous droits réservés 
image_pdfTélécharger en PDFimage_printImprimer cet article
Envoi
User Review
0 (0 votes)

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :