Follow me

Après cette longue interruption due au Covid 19, voici enfin venu le temps des retrouvailles et des événements tout terrain. Tous, nous nous réjouissons de pouvoir renouer avec les chemins, terrains privés, les amis et de pouvoir ainsi (re)découvrir d’autres régions en 4X4.  Au début de cette année 2021, certains événements furent annoncé mais finalement ajourné et c’est donc durant ce 1e weekend de septembre que les festivités purent démarrer. Le club « RTTA (Randonnée tout terrain amaytoises) » inaugurait le calendrier belge ce samedi 4 septembre avec « l’Evasion Forestière » ! A noter que l’asbl « Event4X4 Off Road Belgium » organisait cette même journée, une randonnée au profit du Télévie. Mais pas dans la même région. 

L’évasion forestière : unique en Belgique ! 

« L’évasion forestière » correspond au gros événement ouvert à tout propriétaire de 4X4 que le club RTTA organise annuellement. Il s’agit d’un concept unique en Belgique : proposer une randonnée mêlant chemins de campagne, petites routes, chemins boisés et terrain privé. Le tout sur une journée, voir même, avec une nocturne en plus ! En effet, le club parvient à obtenir les autorisations nécessaires auprès de la DNF et des communes pour pouvoir organiser un tel événement en Belgique, dans la région huttoise et plus précisément au départ de Amay. 

Land Rover, Toyota, Suzuki, Lada, Mitsubishi et Nissan 

Samedi 4 septembre, ce sont une centaine de 4X4 venu de Wallonie, de Bruxelles mais aussi de Flandre qui s’étaient donnés rendez – vous au départ de la salle de Jehay. Parmi ceux – ci, nous trouvions : 

  • Quelques Toyota KZJ, HDJ 80 et 120, 
  • Quelques Nissan Patrol Y60 et Y61, 
  • Quelques Suzuki Samouraï et Jimny (même un modèle de dernière génération !), 
  • Quelques Land Rover Discovery 1 et 2 (et même un 3)
  • Quelques Mercedes Classe G 
  • Une Lada Niva, 
  • Un VW Amarok 
  • Un Mitsubitshi Pajero 
  • Étonnamment 1 seule Jeep Wrangler JK
  • Et alors une très grosse majorité de Land Rover Defender Classic, toutes générations confondues. Nous avions ainsi des modèles 90, 110, 130  TDI, TD5 et TD4. A cela s’ajoutent 2 séries : un 109 et un 88 et un tout nouveau Defender 90, modèle 2021 ! 

Le Club RTTA imposait des pneus mixtes ou tout terrain et prohibait les pneus route étant donné les conditions glissantes des chemins. En plus des pneus certains véhicules étaient beaucoup plus équipé avec, notamment : treuils, rehausse, arceau, blocages de différentiels, etc. 

La randonnée tout terrain

Road Book « Bois » 

Après un passage par la salle d’accueil pour récupérer notre inscription et notre numéro, vers 8h30, les premiers départ furent donné. La journée comprenait 2 road books: des boucles avec retour au point de départ à midi. Nous avons entamé la matinée avec le road book long : intitulé « Bois » de 91 kms. Ce road book comprenait une majorité de chemins boisé mais dans l’ensemble roulant. A cela venaient s’ajouter quelques kilomètres de route et quelques chemins de campagne. Il nous a permis de découvrir une très belle région tout en passant par de magnifiques chemins forestiers. Même si ce road book n’était pas censé être difficile, certains véhicules moins haut et moins bien équipés se sont quand même embourbés. Un chemin en particulier a permis de sortir les sangles et manies à cause de grandes ornières profondes et de l’impossibilité de de les éviter en passant à cheval. Lors de notre arrivée dans celui-ci, c’est le Pajero qui aidait un Samouraï, pour qu’ensuite, ce soit un Toyota Land Cruiser KDJ 120 qui reste posé un peu plus loin. Le temps d’aider ce dernier et que toute la file de véhicules devant nous passe, nous avions passé ¾ – 1 heure dans ce chemin. Ce qui nous a fait arriver tard pour le road book de l’après-midi. Une échappatoire aurait été la bienvenue pour que les véhicules non adaptés ne s’engagent pas dans ce chemin. Maintenant, en 4X4, cela fait partie de l’aventure également et ramène de bons souvenirs ! 

Road book « Trial »

Après une courte pause et un sandwich préparé par l’organisation (Covid oblige, pas de grand repas), nous avons entamé le Road book « Trial », de 40 kms. Celui-ci était en fait un condensé de chemins principalement boisé mais beaucoup moins roulant que le 1e et avec plus de passages techniques nécessitant une bonne maitrise de son 4X4 et des bonnes aptitudes off road. En effet, les chemins empruntés étaient en majorité étroits, escarpés avec de multiples virages serrés et des montées et descentes abruptes. Le tout avec encore pas mal de boue et même un petit bourbier. 

Trial et plantages 

Une fois le tracé entamé, nous nous sommes vite retrouvé derrière une file de 4X4 pour un plantage… du nouveau Defender 90. En effet, malgré ses aides électroniques, son poids élevé et ses pneus non adaptés ont eu raison de lui dans une montée en épingle. Heureusement un petit coup de treuil d’un Defender Classic et un petit coup de sangle de la part du Pajero et ce Def fut en haut ! Après être passé cette difficulté, nous avons poursuivi notre chemin à travers bois et nous avons finalement retrouvé ce nouveau Defender, en difficulté dû à sa largeur entre des arbres. En effet, comme nous l’avions signalé lors de nos essais des Defs 90 essence, 110 essence et 110 diesel, cette nouvelle monture LR est 30 cm plus large qu’un Def Classic ! Et cela s’est vite remarqué dans les chemins étroits où l’aide des autres participants fut la bienvenue pour guider, tenir et bouger des branches pour épargner sa belle carrosserie. Bien sûr, ce nouveau Def est aussi un excellent franchisseur et avec sa haute garde au sol, il passait les bourbiers et les ornières profondes sans la moindre hésitation.

Enfin, après quelques côtes, un plantage de Suzuki dans un bourbier et une panne du Mitsubitshi, l’heure avait bien avancée et nous sommes arrivés sur le terrain privé… malheureusement trop tard. En effet, il était déjà 18h et toutes les zones « hard » et « très hard » étaient déjà fermées par les organisateurs. Après un rapide passage par la zone « soft », nous sommes sortis du terrain et avons décidé de reprendre la route vers la salle de Jehay. En effet, la DNF interdisait la circulation de véhicules après 18h dans les bois et nous ne pouvions donc pas terminer les 15 kilomètres qui nous restaient. Ce sera pour l’année prochaine ! 

L’évasion forestière 2021 : une réussite ! 

Au final, cette journée fut une réussite malgré la plainte de certains riverains auprès de la police. Le RTTA ayant toutes les autorisations nécessaires pour cette activité, tout s’est bien déroulé. Nous remercions donc chaleureusement le club RTTA pour cette magnifique journée à travers bois, unique en Belgique, riche en émotions, en rencontre, en partage et en paysages ! Nous attendons déjà le rendez-vous de l’ évasion forestière 2022 avec impatience ! En attendant, voici une courte vidéo de cette journée mémorable. 

Nicolas Vandersleyen  

Digiprove sealTous droits réservés 
Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :