image_pdfTélécharger en PDFimage_printImprimer cet article

Le nouveau LEXUS NX 450h+ apparaĂ®t comme une petite rĂ©volution chez Lexus, qui est pionnier des systèmes autorechargeables depuis plus de 15 ans. Bien sĂ»r, il est toujours dĂ©clinĂ© en version autorechargeable en 2 ou 4 roues motrices, mais cette version PHEV annonce une accĂ©lĂ©ration de la stratĂ©gie Â« Lexus electrified Â». Comme par le passĂ©, il est très proche du RAV4 de Toyota et cette 2ème gĂ©nĂ©ration est construite sur la plateforme GA-K de Lexus dĂ©rivĂ©e de la TNGA de Toyota pour le RAV4. Elle reprend, aussi de ce dernier, toute la technique dont les moteurs hybrides et hybride rechargeable. Nous l’avions d’ailleurs essayĂ© l’annĂ©e dernière : voir notre article.

PRESENTATION :

Lexus correspond au label haut de gamme du gĂ©ant Toyota, le 1erconstructeur mondial, avec lequel elle partage de nombreux composants techniques. Cependant, afin de pouvoir concurrencer les marques premium allemandes, elle se diffĂ©rencie de Toyota par un Ă©quipement et une finition plus exclusive. Ainsi, les lignes de la NX se veulent plus dynamiques pour ne pas dire sportives. Et comme sur la première gĂ©nĂ©ration apparue en 2014 et restylĂ© en 2017, on retrouve une grande calandre trapĂ©zoĂŻdale largement ajourĂ©e, mais avec une nouvelle signature lumineuse en forme de flèche, tandis qu’à l’arrière, les nouveaux feux sont en forme de L. les jantes de 20 pouces sont noires et soulignĂ©e par un bord noir sur les ailes. Les bas de caisse et ceux des boucliers avant et arrière sont Ă©galement noirs ainsi que les prises d’air.

Motorisation de ce Lexus NX450h+ F-Sport 

Cette nouvelle gamme NX intègre un moteur hybride Atkinson 4 cylindres de 2487 cmÂł de 185 ch(136 kW) avec un couple de 227 Nm de 3200 Ă  3700 tr/min associĂ© Ă  un moteur Ă©lectrique Ă  l’avant de 182 ch (134 kW) et un couple de 270 Nm et un moteur Ă©lectrique de 54 ch(40 kW) avec un couple de 121 Nm Ă  l’arrière dans le cas des versions 4×4. Notre version d’essai PHEV 4×4 dispose d’une boĂ®te-pont hybride Ă  variation continue et une batterie lithium-ion rechargeable de 18,1 kWh. L’ensemble dĂ©livre ainsi 309 ch DIN ou 227 kW avec passage de 0 Ă  100 km/h en 6,3 secondes et une vitesse maxi de 200 km/h. 

Les Ă©missions de COsont comprises entre 20 et 26 g/km. Bien sĂ»r, pour cela il faut que la batterie soit chargĂ©e. On dispose d’une autonomie de 74 km qui peut varier vers le haut en ville, mais aussi vers le bas sur autoroute et il est possible de rouler en 100% Ă©lectrique jusqu’à 135 km/h. Lorsque la batterie est vide on revient Ă  un système hybride autorechargeable. Enfin, grâce au chargeur embarquĂ© de 6,6 kW, la batterie sera rechargĂ©e en 2,50 h environ sur borne publique de 7,3 kW, mais plus de 10h30 sur une prise domestique. Notons encore que la traction intĂ©grale a Ă©tĂ© modifiĂ©e afin que le moteur Ă©lectrique arrière soit toujours actif pour d’offrir plus de couple et avoir une adhĂ©rence accrue.

L’HABITACLE DE CETTE LEXUS NX450h+ PHEV ?

Le poste de conduite a Ă©tĂ© conçu suivant le concept Tazuna. Ce mot japonais dĂ©crit la manière dont un cavalier contrĂ´le son cheval Ă  l’aide des rĂŞnes. Ainsi, il donne corps Ă  l’ambition d’offrir au conducteur un contrĂ´le direct et intuitif de son vĂ©hicule. Les boutons du volant sont doublĂ©s d’un tĂ©moin d’actionnement qui apparaĂ®t sur l’affichage tĂŞte haute. Le tableau de bord incurvĂ© de la portière du conducteur Ă  la console centrale donne une vĂ©ritable allure de cockpit. Les diffĂ©rentes sources d’informations, Ă  savoir l’écran central tactile de 14 pouces, l’écran du combinĂ© d’instruments et l’affichage tĂŞte haute permettent d’avoir un maximum d’informations sans baisser les yeux ou la tĂŞte. En plus, il y a une commande vocale : Â« Hey Lexus Â».

D’autre part, le bouton de dĂ©marrage, le levier de changement de vitesse, le sĂ©lecteur de mode de conduite et le mode de conduite Ă©lectrique sont regroupĂ©s. Sur ce dernier, on peut sĂ©lectionner le mode standard EV pour rouler uniquement en Ă©lectricitĂ©. Le mode EV/HV active le mode hybride lorsqu’une puissance supplĂ©mentaire est nĂ©cessaire puis revient en EV et Le mode HV peut maintenir automatiquement l’état de charge de la batterie. Bien sĂ»r, les sièges sont habillĂ©s de cuir gris foncĂ©, – ce qui est un peu terne -, mais, sont très confortables, mĂŞme si la banquette arrière se rĂ©vèle un peu dure. Il est possible, aussi, de gĂ©rer Ă  distance quelques fonctionnalitĂ©s pratiques depuis l’appli « Lexus Link Â» : verrouillage et dĂ©verrouillage des portières, activation du chauffage ou de la climatisation avant d’entrer dans le vĂ©hicule. L’habitacle est spacieux et le coffre a une capacitĂ© de 545 litres qui peuvent passer Ă  1436 litres en rabattant les dossiers des sièges. Bien sĂ»r, le hayon est Ă©lectrique. L’acoustique est signĂ©e LEXUS avec des vitres latĂ©rales en un pare-brise de qualitĂ© acoustique et tout est fait pour rĂ©duire le bruit.

EN ROUTE AVEC CETTE LEXUS NX450h+ PHEV :

En enfonçant le bouton « Power Â», le silence règne, si la batterie est chargĂ©e, le tĂ©moin d’autonomie Ă©lectrique affiche 73 km. On dĂ©marre en silence et on reste en Ă©lectricitĂ© en ville avec une autonomie qui augmente grâce aux dĂ©cĂ©lĂ©rations. Sur la route et autoroute, on reste en Ă©lectrique aux vitesses autorisĂ©es et ce jusqu’à la limite de son autonomie qui est de 50 km environ. Au-delĂ , le NX 450h+ passe automatiquement en mode HV. En sĂ©lectionnant ce mode HV, on maintient le niveau de charge de la batterie, mais on consomme du carburant. On peut aussi passer du mode ECO aux mode Sport et Sport+. Dans ce dernier, la gestion de l’hybridation, l’assistance de direction et l’amortissement adaptatif passent en mode dynamique et si la batterie est suffisamment chargĂ©e on dispose des 309 ch du NX. Cependant, il pèse 2065 kg et il ne se rĂ©vèle pas vraiment sportif d’autant que nous avons une boĂ®te Ă  variation continue, qui lorsqu’on enfonce franchement la pĂ©dale de droite fait monter le moteur dans les tours. Il devient, alors, très bruyant. Nous prendrons, donc, l’habitude d’avoir une conduite plus coulĂ©e pour profiter de la douceur de fonctionnement de cette boĂ®te. 

Signalons aussi que les 4 roues motrices sont ici pour augmenter l’efficacitĂ© sur route et la sĂ©curitĂ©. Sans arbre de transmission, elle n’est pas, vraiment, adaptĂ©e pour sortir des sentiers battus. Le châssis est bien calibrĂ© et l’amortissement lutte efficacement contre les mouvements de caisse tandis que la direction se montre assez directe. Cependant, sur revĂŞtements dĂ©gradĂ©s et sur certains casse-vitesses les remontĂ©es sont parfois un peu rudes. Il est vrai que nous avons des roues de 20 pouces. Bien sĂ»r, dans l’ensemble le confort du conducteur et des passagers est de haut niveau et nous disposons de toutes les aides Ă  la conduite d’une berline de luxe et de nombreuses fonctionnalitĂ©s qui facilitent la vie de tous les occupants. Il y a notamment un système d’ouverture et de fermeture Ă©lectronique des portières connectĂ© au Blind Spot Monitor qui bloque l’ouverture d’une porte si un vĂ©hicule ou un cycliste arrivent derrière. Ou les camĂ©ra 360° qui sont capables de modĂ©liser le sol sous le NX lorsqu’il est en mouvement comme chez Land Rover. Et Lexus propose, aussi, un rĂ©troviseur numĂ©rique sur certaines versions. 

LA CONSOMMATION ET LE PRIX DE CETTE LEXUS NX450h+ F-Sport :

Nous avons rechargĂ© la batterie très rĂ©gulièrement et nous avons roulĂ© en ville, sur routes et autoroutes, mĂŞme sur de longues distances. La consommation dans ce cas s’est stabilisĂ©e Ă  5,6 l/100 km ce qui montre une belle sobriĂ©tĂ©, y compris lorsque la batterie n’est pas Ă  son niveau optimal. Le moteur Ă©lectrique, lui a consommĂ© 22,5 kWh/100 km. Du cĂ´tĂ© du prix, si la version 350h FWD d’entrĂ©e de gamme coĂ»te 51.750 Euros, notre version 450h+ F-SPORT Line PHEV se vend 76.550 Euros. Cela fait une belle diffĂ©rence. Il convient d’ajouter Ă  cela quelques options :

  • Toit ouvrant basculant/coulissant Ă©lectrique avec store manuel : 1.270 Euros
  • Câble de recharge pour Wallbox, 7,5 m : 430 Euros

Le total de ce Lexus NX450h+ F-sport essayé est donc de 78.250 Euros.

 LES TAXES :

 BruxellesWallonieFlandre
Taxe de mise en circulation2478€2478€ 46,23€
Taxe de circulation annuelle650,36€650,36€308,86€
Eco malus/0€/
Les +Les –
Véhicule élégant et technologique
Hybridation aboutie
Insonorisation
Comportement et Confort
Agrément de conduite
Consommation bien maîtrisée
Pas vraiment sportif
Boîte à variation continu
Prix assez élevé
Garantie de 3 ans seulement
Pas de capacitĂ©s « offroad Â» 

LUC VANDERSLEYEN

Mise en page : Nicolas Vandersleyen

Page Youtube : Auto4X4 en roues libres

Digiprove sealTous droits rĂ©servĂ©s 
image_pdfTélécharger en PDFimage_printImprimer cet article
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :