1

AU SOLEIL A BORD DU VW T-ROC CABRIO R-LINE 1.5 TSI

VW T-Roc

PRESENTATION :

C’est au cours de l’été 2020 que Volkswagen a mis son T-Roc Cabriolet sur le marché. Il reprend la clientèle des Golf et Beetle Cabrio qui ont disparu du marché comme de nombreux cabriolets d’autres marques. Nous avions eu l’occasion de l’essayer au cours de l’automne 2020, mais nous n’avions pas pu souvent décapoter et nous n’avions pas la belle finition R-line (article disponible ici).Bien sûr, un cabriolet demande de grands investissements car il ne suffit pas d’enlever simplement le toit. Il faut rigidifier la coque et dans le cas de ce T-Roc il a fallu augmenter l’empattement de 3,7 cm et revoir tous les éléments de carrosserie de l’avant de la berline. Tous ces renforts ont fait augmenter son poids de quelques 194 kg.

TECHNIQUE DU VW T-ROC CABRIO :

Ce cabriolet  n’est disponible qu’avec des moteurs à essence de 110 ou de 150 ch. En 110 ch, c’est le moteur 1.0 TSI qui est associé à une boîte manuelle à 6 rapports. En 150 ch, c’est le moteur 1.5 TSI qui peut être associé à cette même boîte, mais aussi à une boîte DSG 7C’est cette version du T-Roc que nous avons pu essayer. Et cela en version R-Line particulièrement bien équipée et raffinée. La capote textile électrique s’ouvre et se referme en moins de 10 secondes, et cela jusqu’à 30 km/h. Un coupe-vent, qui peut être astucieusement rangé dans le coffre permet de parcourir des trajets autoroutiers sans grands tourbillons d’air. Les places arrière sont confortables pour des personnes de taille normale et les dossiers se rabattent pour faire apparaître une « trappe » vers le coffre, qui est de dimension correcte avec 284 litres.

Un habitacle « R-line »

Les sièges sont recouverts de cuir « Vienna » et à l’avant, ils sont de type Sport-Confort. Le sol est recouvert d’un confortable tapis tandis que le tableau de bord dispose d’un combiné d’instrument digital en plus du grand écran central. Son style est sobre et fonctionnel avec des matériaux de qualité. Les commandes sont bien disposées et les assistances à la conduite sont bien présentes tandis que le système multimédia est facile à utiliser.

Les cheveux aux vents dans ce cabriolet Volkswagen

Dès la mise en route, le moteur se montre discret et souple tandis qu’il est secondé de manière efficace avec la boîte DSG 7. La suspension se révèle un peu ferme, mais les sièges sont très confortables et maintiennent bien. Le comportement est sain et rassurant, même s’il y a parfois des pertes d’adhérence du train avant sur sol gras ou humide. Sur mauvaise route, le confort se dégrade un peu et en conduite dynamique, on perçoit un petit manque de rigidité et de réactivité de la boite DSG. Cependant, on prend plaisir à rouler cheveux au vent avec ce Cabriolet qui se montre vif malgré son poids de 1540 kg. A noter qu’en mode éco, à basse charge, il ne fonctionnera plus que sur 2 cylindres afin de réduire la consommation.

CONSOMMATION ET PRIX DU VW T-ROC :

Au cours de cet essai, nous avons consommé 7,5 litres/100km avec des émissions de 150 g/km (WLTP), nous aurions espéré mieux. Quant au prix, de cette version « haut de gamme » R-Line essayée, il est vendu au prix de 45.035,29 Euros alors que le T-Roc Cabrio 1,5 l est déjà disponible pour 32.530 Euros.  La version R-Line est vendue 38.780 Euros et en plus, il y a le Pack Premium avec : 

  • Le cuir Vienna, 
  • Le Driver Assis, 
  • Le volant chauffant, 
  • Les différentes aides à la conduite, 
  • Les phares LED, 
  • Les Jantes « Montego Bay » de 18 pouces 
  • Le Pack confort 

Tout cela fait grimper le prix à nos 45.035,29 Euros. Il n’empêche un peu de luxe fait aussi partie du plaisir de conduire les cheveux au vent !

Les Taxes de ce cabriolet Volkswagen :

  Bruxelles Wallonie Flandre
Taxe de mise en circulation 867€ 867€ 369,46€
Taxe de circulation annuelle 248,95€ 248,95€ 209,32€
Eco malus / 0€ /

Résumé du VW T-Roc R-line essayé 

Les + Les –
Décapotage facile et rapide
Bonne modularité 
4 vraies places
Habitacle raffiné et confortable
Peu de turbulence avec pare-vent 
Coffre assez petit 
Poids assez élevé 
Visibilité périphérique capote fermée 
Boite DSG lente en conduite dynamique
Bruit aérodynamique sur autoroute

Luc VANDERSLEYEN

Mise en page : Nicolas Vandersleyen