Follow me

Présenté au salon de Francfort en septembre 2019, le nouveau Volkswagen T-Roc cabriolet venait alors remplacer la Golf cabriolet et concurrencer le Land Rover Range Rover Evoque cabriolet (plus commercialisé depuis). C’est au cours de cet été 2020 qu’il est arrivé sur le marché et nous avons eu l’occasion de l’essayer ! 

D’aspect extérieur plutôt réussi, pas trop massif sans être invisible, ce petit SUV urbain de 4,27m de long, d’une largeur de 1,81 m et d’une hauteur d’1,52 m, possède un joli look sans être tape à l’œil. Il parait même plus petit dans sa version « cabrio » que dans sa version classique et pourtant l’habitabilité reste tout à fait convenable. Ainsi le coffre est de bonne dimension avec 284 litres et il est possible de rabattre les 2 sièges arrière pour utiliser la partie arrière pour des bagages et placer quelque chose de plus long au travers de la « trappe » entre coffre et habitacle. Ingénieux ! De plus les sièges avant, bien dessinés, sont confortables et on y est bien installé, les arrières sont quant à eux plus petits, surtout pour les grands, néanmoins la suspension travaille tout aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Il vaudra donc mieux avoir des enfants que de grands adultes pour les longs trajets. L’intérieur n’est pas non plus négligé avec un tableau de bord d’un style bien connu chez VAG mais toujours accueillant et fonctionnel. L’ensemble des commandes, des assistances à la conduite et du système multimédia sont assez intuitifs. 

Au point de vue motorisation, notre modèle d’essai était équipé du moteur turbo essence 1,5l de 150 ch avec la boite automatique (à double embrayage) DSG 7. Cet ensemble se révèle agréable au quotidien avec une bonne efficacité tant qu’on ne brusque pas trop la machine. Bien sûr, il manque un peu de rigidité, mais ce cabrio est fait pour une conduite tranquille. De plus, avec une conduite quelque peu sportive, la boite peine parfois à sélectionner le bon rapport pour satisfaire le conducteur. Néanmoins, comme on ne roule pas toujours de manière sportive cela n’est pas vraiment dérangeant. Le moteur se révèle quant à lui assez agréable avec une certaine souplesse de fonctionnement (pour un moteur essence) et une assez faible consommation finale de 7,6 l aux 100 kms au terme d’un essai de plus de 550 km. Cela n’est pas énorme pour un Crossover de quelques 1540 kg. A noter qu’en mode éco, il ne fait fonctionner que 2 cylindres lorsque c’est possible (c’est-à-dire à basse charge, comme par exemple lors de descente sur autoroute ou en ville en palier).

Au niveau de la conduite, il est bien entendu évident que le but d’un cabriolet est de rouler « top down » ! A cela ce T-Roc s’en sort plutôt bien, sa capote s’ouvre ou se referme en 9 secondes et cela peut même se faire en roulant à moins de 30 km/h ! Il se montre confortable et agréable à conduire les cheveux au vent. On peut même parcourir des trajets autoroutiers de petite ou moyenne distance tout en écoutant la radio, à condition d’avoir pris l’option : « coupe – vent ». En effet, une fois ce dernier replier à son emplacement bien étudié dans le coffre, le bruit de vent devient vite pénible au-delà des 70 km/h. Mise à part cela, ce petit Crossover urbain offre -avec ou sans capote- une bonne visibilité et se montre confortable aussi bien au niveau de sa suspension que de ses sièges. Le seul bémol de la conduite vient du manque de motricité des 2 roues avant (le cabriolet n’existe qu’en 2 roues motrices) sur sol mouillé par temps de pluie ou sur sol gras. En effet, l’adhérence est vite perdue et la gestion électronique tarde à la récupérer, mieux vaut donc l’équiper de bons pneus pour l’hiver !  

En conclusion, ce petit T-Roc cabriolet se révèle agréable et facile à conduire au quotidien avec un look plaisant. Au niveau des tarifs, cet SUV cabriolet démarre à 31 810 € TVAC avec le 1.0 l essence 3 cylindres de 110 ch à boîte 6 manuelle et notre modèle 1,5 l 4 cylindres démarre à 34 100 € TVAC. Bien sûr notre T-Roc d’essais était muni de quelques options (sans être full) et valait donc 39 160 € TVAC.  Il avait comme options: la peinture Ivory silver à 810 €, les 4 jantes alu « SAN MARINO de 19 pouces avec des pneus de 225/40R19 à 675 €, le Pack Confort avec Climatronic,  Parking Package, rétroviseurs rabattables électriquement et le GPS Discover Media à 1 420 €, le Driver assistance package : capteur d’angle mort et Blind Spot à 340 € , les phares principaux à LED avec réglage dynamique du site à 1 140 €, le coupe-vent à 345 € et le module hiver à 330 €. 

Vandersleyen Nicolas 

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :