1

La Mazda MX-5 : le roadster plaisir par excellence !

Mazda a toujours été une marque automobile un peu à part et ce depuis de nombreuses années. Rappelons qu’il y a 100 ans, en 1920, cette industrie était spécialisée dans la fabrication de produits en liège. Ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale que la marque décida de s’orienter vers le marché automobile. D’ailleurs dans certains modèles nous retrouvons du liège pour rappeler l’origine de la marque. C’est le cas par exemple dans leur première voiture électrique sortie en 2020 : la MX-30 que nous avons essayé il y a peu (article ici). D’autre part, Mazda est également friand du moteur Wankel (moteur rotatif) depuis de nombreuses années et celui – ci a notamment été monté sur les modèles RX. Notre Mazda MX-5 n’est pas équipée d’un moteur Wankel mais possède tout de même la particularité d’être le dernier roadster décapotable, simple, efficace et à prix réduit sur notre marché. En effet, des concurrents comme les BMW Z4, Jaguar F-Type, Lexus LC ou Audi TT sont toutes dans des tranches de prix supérieures. 

Essai Mazda MX-5 100e anniversaire 

Du rouge et du blanc pour cette série limitée 

100 ans ? Alors qu’en 2019 Mazda sortait une série limitée 30e anniversaire de sa MX-5 ? Eh bien oui, le modèle MX-5 (pour « Mazda eXperiment project number 5 »), également appelé Miata aux USA, est bien né en 1989 et avait donc 30 ans en 2019. Mais la marque a bien eu 100 ans en 2020. De quoi profiter de l’occasion pour sortir 2 séries limitées distinctes ! C’est pourquoi, le style de cette MX-5 100e anniversaire se décline également dans d’autres modèles de la marque comme la Mazda 2, Mazda 3, le CX3, le CX-30 et le CX5. Pour notre petite MX-5, cette version 100e anniversaire apportait les touches esthétiques suivantes : 

  • Capote « softop » rouge 
  • Appuie tête avec logo 100e anniversaire 
  • Tapis de sol rouge avec logo 100e anniversaire 
  • Sièges rouges « Burgundy »
  • Logo 100e anniversaire de part et d’autre de la carrosserie devant les roues arrière
  • Centre de roue avec logo 100e anniversaire 
  • Télécommande badgée 100e anniversaire 

L’ensemble est vendu avec une couleur de carrosserie blanche pour laisser ressortir le rouge ce qui donne un look très soigné qui ne passe pas inaperçu.

Un habitacle simple et complet 

Au niveau de l’habitacle, ce roadster se veut assez simple mais complet. En effet, à première vue le tableau de bord semble un peu dépouillé, avec encore un petit écran GPS. Mais une fois pris en main, on se rend vite compte que le nécessaire est là et que l’ensemble est très facile d’utilisation. Il ne faut pas plus pour une voiture comme celle-ci destinée à apporter du plaisir de conduite. De ce fait, nous avions à notre disposition, un système multimédia connecté, un cruise control non adaptatif, un système de contrôle d’angle mort et une alerte de freinage d’urgence. La capote quant à elle était à ouverture manuelle mais cela ne dérange pas étant donné la simplicité du système et la rapidité de mise en œuvre. On sait décapoter et re-capoter manuellement en quelques secondes au feu rouge sans quitter son siège !

La MX-5 : un petit gabarit pour les petites tailles 

Au niveau des places assises en revanche, cette magnifique décapotable est plutôt destinée à des personnes de petite – moyenne taille étant donné qu’on ne sait pas reculer les sièges très loin et que le tunnel de boite de vitesse empiète sur l’espace au pied du passager. De plus le coffre se veut vraiment petit et pas très bien agencé avec sa petite ouverture. Malheureusement, on ne sait pas tout avoir et il faut bien faire des compromis. Néanmoins, il existe des rails que l’on sait poser sur le coffre de manière à pouvoir rajouter une valise à l’extérieur. Cela s’apparente un peu à un coffre de toit mais en plus simple et plus réduit. Cependant pour 2 personnes cela devrait être suffisant. 

996 kg et 132 chevaux ! 

En ce qui concerne la conduite, nous avions déjà eu la chance d’essayer la MX-5 version « RF » avec un hardtop (toit rigide électrique) et le moteur 2.0l il y a quelque temps (article ici). Notre modèle actuel, 100e anniversaire, est muni du « petit » moteur, le 4 cylindres 1,5l essence atmosphérique développant 132ch à 7000 tr/min et 152 Nm à 4000 tr/min. Associé à cela nous avons toujours la délicieuse boite manuelle à 6 rapports, bien étagée avec un changement de vitesse très court. Si ces chiffres peuvent paraitre faible à première vue et on pourrait se dire « elle ne va pas avancer », il ne faut pas oublier que le poids à vide de cette MX-5 n’est que de 996 kg ! Grâce à cela, le 0 à 100 km/h est abattu en 8,3 sec et 6,5 sec pour le modèle 2.0l. Le tout en étant propulsé par les 2 roues arrière seulement. 

Un roadster passe partout 

Une fois parti sur la route avec ce petit bolide, on ressent tout de suite une grande satisfaction et un grand sourire apparait sur nos lèvres. En effet, même si elle est très basse, elle est facile à prendre en main, les dimensions sont réduites et la visibilité est bonne. De plus la caméra et les détecteurs permettent de se stationner de manière très précise. Malgré sa faible garde au sol, ses portes à faux étant réduits, elle passe les casses vitesses sans aucun problème. De plus, le confort de la suspension reste tout à fait acceptable pour ce genre de véhicule. Un peu dure certes mais les sièges sont confortables et cela n’empêche pas de circuler avec au quotidien. Même si ce n’est pas en ville qu’elle s’exprime le mieux, elle s’insère globalement partout et fait tourner des têtes sur son passage. 

Un équilibre 50/50 pour cette Mazda MX-5 

Une fois parti sur autoroute avec on remarque tout de suite que nous roulons dans une voiture « qui se conduit réellement ». On ressent la route et la direction renvoi bien le comportement de la voiture. Le bruit de roulement et de vent reste malgré tout présent et pourrait en décourager certains. Malgré tout, on sait écouter la radio et discuter avec son passager allègrement. Bien sûr l’autoroute c’est bien mais les petites routes sinueuses c’est mieux pour cette MX-5 ! Le soleil est là, on décapote et on attaque les virages ! Les cheveux au vent, le plaisir de conduite est grandiose, cette MX-5 à un châssis parfaitement équilibré 50/50, le moteur est suffisamment vif tout en étant très souple à bas régime et très linéaire sur toute sa plage. De plus, la boite de vitesse est parfaitement étagée permettant d’utiliser pleinement les capacités de ce roadster. 

Pas besoin de pousser pour se faire plaisir ! 

Finalement pas besoin de rouler à tombeau ouvert pour ressentir du plaisir au volant. Celui-ci est bien présent sans devoir dépasser les limitations de vitesse, ce qui est un bon point. De plus, les 2 roues motrices arrière apportent encore plus de sensations en permettant un comportement joueur au gré du pilote lorsque l’on désactive l’esp. De nouveau, il est rare à l’heure actuelle que le pilote ait une maitrise complète du véhicule en désactivant l’esp. Mazda a donc bien jouer la carte du plaisir à 100% pour cette MX-5. En plus de cela, la consommation de carburant reste très raisonnable étant donné que nous avons consommé une moyenne de 6,3l aux 100 kms au cours de notre essai. Mazda annonce 6,3 l/100kms (WLTP) et 142 gr de CO2 /km. Cela est plutôt très bien pour un moteur atmosphérique. 

Un rapport prix/plaisir de conduite imbattable pour cette MX-5

Au niveau des tarifs, notre série limitée 100e anniversaire s’échange pour la somme de 34 500€ s’il en reste de disponible chez les concessionnaires. Sinon le modèle MX-5 « Roadster » Skycruise 1,5l démarre à 30 290 € TVAC et le modèle « RF » (hardtop) dans la même finition et avec le même moteur démarre à 32 790€ TVAC. Pour nous cette Mazda MX-5 reste le meilleur compromis prix/plaisir de conduite actuellement sur le marché des (petites) sportives. 

Taxes Mazda MX-5 1,5l et 2.0l 

Modèle 1,5l 

  Bruxelles Wallonie Flandre
Taxe de mise en circulation 495€ 495€ 272,51€
Taxe de circulation annuelle 248,95€ 248,95€ 206,38€
Eco malus / 0€ /

 Modèle 2.0l 

  Bruxelles Wallonie Flandre
Taxe de mise en circulation 2478€ 2478€ 445,26€
Taxe de circulation annuelle 446,03€ 446,03€ 387,05€
Eco malus / 100€ /

Résumé : Mazda MX-5 100e anniversaire essayée 

Les + Les –
Rapport prix/plaisir de conduite exceptionnel 
Moteur 1,5l performant  
Consommation faible 
Roadster simple et complet 
Propulsion 
Coffre vraiment petit 
Pas adapté pour les grands
Tunnel de transmission côté passag
er 

Nicolas Vandersleyen