Follow me

Nous vous en parlions il y a quelques mois, Toyota a revu son pick-up Hilux pour le remettre au goût du jour (https://auto4x4enroueslibres.com/2020/06/11/toyota-annonce-larrivee-de-son-nouveau-toyota-hilux-2020/). Bien que l’Hilux soit toujours bien reconnaissable et garde les valeurs qui ont fait sa réputation au fil du temps, il se dote d’un nouveau moteur 2,8l tiré du Land Cruiser, bien plus à son aise que l’ancien 2,4l, que nous avions d’ailleurs essayé l’année passée (https://auto4x4enroueslibres.com/2020/01/17/utilitaire-mais-pas-que-le-toyota-hilux-sous-differents-angles/).

En effet, le nouveau 2,8l turbo diesel développe 204 ch et 500 Nm de couple pour des émissions de CO2combinés de 247 gr/km. Grâce à cela ce nouveau pick-up se voit bien plus vif et bien plus agréable au quotidien que l’ancien modèle muni du poussif 2,4l développant 150ch. Il est, par contre, toujours associé à une boite automatique 6 vitesses qui se veut hésitante, surtout en ville et qui malheureusement n’est pas toujours dans le rapport idéal lors des reprises. Seulement il faudra faire avec car ce bon moteur 2,8l n’est pas disponible en boite manuelle. D’autre part, le moteur ayant changé, la consommation lors de notre essai n’est pas très différente de l’ancien 2,4l. En effet, nous avions consommé 9,8l aux 100kms avec le 2,4l et nous avons consommé 10,5l aux 100 kms avec le 2,8l. Attention: il faut tenir compte du fait que nous avons eu ce véhicule pendant la « période polaire » de ce mois de février 2021 et que les -10, -5 °C allongent le temps de chauffe et la consommation. En période estivale, il consommera surement un peu moins. 

Au niveau de la conduite nous avons pu noter une amélioration au niveau du confort de la suspension arrière. Celle – ci est moins dure que sur le précédent modèle, ce qui améliore grandement le confort des passagers, surtout à l’arrière. De même les sièges sont confortables aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Le dossier est un peu raide dans ce dernier cas, mais c’est typique des pick-up double cabine. Le tableau de bord a également un peu évolué avec quelques améliorations de la planche de bord et certaines fonctionnalités supplémentaires comme le cruise control adaptatif. Néanmoins, on reste dans un véhicule utilitaire, les matériaux sont donc de bonne qualité mais pas luxueux et la planche de bord apparait simple mais avec tout le nécessaire.

Une fois parti sur les routes (parfois verglacées lors de notre essai) nous avons l’agréable sensation de « dominer » la route grâce à la hauteur du véhicule et à sa bonne visibilité périphérique. Grâce à cela on arrive à le prendre facilement en main et à manier les 5,325 m de long, même en ville. De plus, la caméra arrière est d’une grande aide pour le stationnement. Une fois sur autoroute, il se laisse aller au fil des kilomètres, l’insonorisation au vent et au bruit de roulement est bonne et on parcourt sans soucis de longues distances bercé par l’installation acoustique de bonne qualité JBL. D’autre part, comme tout bon pick- up, il se doit d’être capable d’aller partout, sur n’importe quel type de terrain et par n’importe quel temps. A ce niveau-là, on retrouve bien sûr le vénérable Hilux dont la réputation n’est plus à faire. Seul son angle ventral et son angle de sortie le limiteront au niveau du tout terrain mais sinon, muni de ses 4 roues motrices, de sa bonne garde au sol, de sa gamme courte et de son blocage de différentiel arrière, il fait fi des difficultés rencontrées régulièrement dans les chemins de campagnes. 

Enfin, il faut noter que ce pick-up Hilux est capable d’emmener une charge d’1 tonne dans sa benne et de tirer des remorques allant jusque 3,5T. D’autre part, son prix de départ est de 29 130€ en version simple cabine muni du 2,4L turbo diesel. Notre version d’essai était un double cabine « Comfort » 2,8l au prix de 43 410 €. A cela, il faut rajouter les quelques options, à savoir : 

  • Le pack hard top pour la benne à 3499 €
  • La peinture Oxyde Bronze à 780 €
  • Les jantes alliage 18“ à 1549 €
  • Les marches pieds en aluminium à 429 €
  • Le seuil de porte « Hilux » à 249 €

Cela fait donc un total de 49 916€ pour le véhicule essayé. 

Nicolas Vandersleyen 

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :