1

Essai Mercedes Classe C 220d All-terrain : taillée pour l’aventure !

Mercedes Classe C All-Terrain

Le marché actuel des SUV étant en plein « boom », il en sort de toutes les sortes et de toutes les couleurs. Ainsi depuis 2017, Mercedes a décidé de diversifier sa gamme en proposant des versions « All-Terrain »,d’abord de sa Classe E et puis, depuis 2021, de sa Classe C restylée. En effet, ces modèles se placent en concurrence directe avec les Audi Allroad, les Volvo Cross-country ou les Skoda Scout. Le but étant d’offrir un véhicule légèrement plus haut que le modèle d’origine avec 4 roues motrices mais sans être pour autant aussi haut qu’un SUV (ce point est discutable selon les modèles de SUV). Bref, gardez le look de la Classe C d’origine, rajoutez des élargisseurs de roues en plastique noir, des boucliers spécifiques, une petite réhausse de suspension et vous obtenez une version « All-Terrain » 4 roues motrices. 

Présentation de cette Mercedes Classe C 220d All-Terrain

Notre Mercedes Classe C 220d d’essai se place directement comme une concurrente de l’Audi A4 Allroad existant depuis 2009. En effet, cette Classe C est motorisée avec un 2.0l diesel turbo, développant 200ch et 420Nm. Il est secondé par une hybridation légère 48V pouvant apporter 20ch et 200Nm temporairement. A cela, vient se rajouter la boite automatique à 9 rapports bien connue de chez Mercedes et le système 4Matic permettant de répartir le couple entre les 4 roues selon les conditions d’adhérence. Enfin, cette version All-Terrain reçoit également une petite réhausse de 4cm par rapport à la version normale mais pas de suspension pneumatique pour autant. Bien sûr, des modes de conduite « Offroad et Offroad + » s’ajoutent à la liste traditionnelle permettant une meilleure gestion de l’Esp et du système 4Matic hors des sentiers battus. De ce fait, un « Hill descent control » fait également son apparition. 

Habitabilité de ce break

Une fois installé à bord de notre Mercedes Classe C All-Terrain, on est tout de suite bien accueilli par l’intérieur sobre et bien fini typique de Mercedes. Ainsi nous retrouvons le grand écran central permettant d’intégrer quasiment toutes les fonctionnalités d’infodivertissement et de climatisation / confort. A cela s’ajoute un combiné d’instruments digital et un affichage tête-haute reprenant les informations essentielles à la conduite. Les sièges sont quant à eux réglables électriquement et d’un grand confort aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. De ce fait, tous les passagers sont bien assis pour effectuer de longs trajets tout en gardant un coffre très généreux avec 490l pouvant aller jusqu’à 1510l en rabattant la banquette. De quoi transporter toute la famille en vacances ! 

Un break tout confort pour les longs trajets 

Sur la route cette Mercedes se montre tout d’abord très confortable et facile à prendre en mainLa visibilité y est bonne et elle se manœuvre facilement. D’autre part, les caméras périphériques renvoient des informations précises, si bien que la ville n’est pas un souci pour ce break de 4,87m. D’ailleurs, cette version All-Terrain permet de franchir certains casse-vitesses plus sereinement. Cependant, le comportement routier n’est pas en reste non plus avec un bon confort sur autoroute et une insonorisation correcte, même si quelques bruits de roulements et/ou de vent se laissent quand même entendre. De ce fait, les kilomètres s’avalent sans broncher. D’ailleurs, ce moteur diesel n’a consommé que 5,7l aux 100kms au cours de notre essai, ce qui permet une autonomie d’environ 1100 km avec ce break ! Difficile de rivaliser… 

Sécurité avant tout pour cette version All-Terrain de la Mercedes Classe C 220d

Enfin, si l’autonomie est très importante et cette Classe C break taillée pour avaler des kilomètres, il ne faut pas s’attendre non plus à avoir un très grand dynamisme de conduite. En effet, les 200ch avec la boite auto 9 font parfaitement l’affaire, avec, notamment un 0 à 100km/h en 7,8s, mais ne procurent pas de sensations folles non plus aux passagers. Eh oui, ce n’est pas une AMG… D’autre part, la version All-Terrain se décline plutôt comme un break légèrement surélevé facilitant l’accès que comme un véhicule capable d’affronter tous les terrains. Il n’empêche que cette version peut être une très bonne solution pour rouler plus sereinement quelques soient les conditions climatiques (neige, pluie, verglas, coulée de boue etc). En effet, la transmission 4Matic se révèle très bien gérée et efficace ce qui vous permettra de continuer à rouler quand les autres véhicules seront à l’arrêt tout en gagnant en sécurité au quotidien

Pour conclure, cette Mercedes Classe C All-Terrain est un excellent break polyvalent et taillé pour parcourir de longues distances avec toute la famille grâce à son habitacle généreux. Cette version All-Terrain coûte environ 1700€ de plus que la Classe C 200d 4Matic, ce qui reste encore raisonnable. Néanmoins, cette version 220d 4Matic All-Terrain coute 58 806€ TVAC auxquels il est nécessaire de rajouter les options (prix HTVA) de notre modèle d’essai : 

  • Similicuir Artico brun sienna/noir : 600€
  • Prises USB supplémentaires : 220€
  • Console centrale à structure métallique : 150€
  • Système audio Surround Burmester : 1010€
  • Jantes 19’’ 5 branches : 1150€
  • Dispositif d’attelage et ESP avec système de stabilisation de remorque : 840€
  • Assistant de manœuvre avec remorque : 350€
  • Pack d’assistance à la conduite plus : 1650€
  • Pack Premium plus : 4740€

Ce qui donne un total de 71 014,90€ TVAC pour le modèle de Classe C 220d All-Terrain essayé. Il est à noter que cette version All-Terrain n’existe actuellement qu’en 220d et 200, une version PHEV arrivera peut-être plus tard. A cela, il faut ajouter les taxes : 

  Bruxelles Wallonie Flandre
Taxe de mise en circulation 2478€ 2478€ 689,75€
Taxe de circulation annuelle 486,02€ 486,02€ 532,68€
Eco malus / 0€ /
Les + Les –
Polyvalence
Moteur 2.0l + boite auto
Design
Confort
Agrément de conduite 
Transmission 4Matic
Insonorisation
Dynamisme
Capacités « offroad » très limitées

Nicolas Vandersleyen 

Page Youtube : Auto4X4 en roues libres