Nicolas Vandersleyen
Follow me
image_pdfTélécharger en PDFimage_printImprimer cet article

Le pick-up Isuzu D-Max est bien connu dans nos contrées comme un véhicule utilitaire fiable, robuste et adaptable à bons nombres de travaux. Ainsi, en 2021, la marque japonaise a décidé de lui offrir un facelift avec quelques améliorations esthétiques, de confort mais également de sécurité. Il nous revient donc encore plus complet qu’avant ! N’oublions pas également que c’est un véhicule adapté et adaptable à des escapades lointaines comme en Islande par exemple. En effet, le préparateur islandais Artic Trucks avait sorti une version « AT35 » bodybuildée pour le tout terrain et vendue officiellement par Isuzu. Nous l’avions d’ailleurs essayée il y a 3 ans : voir notre article.

Présentation de ce pick-up Isuzu D-Max X-Series 2022

En ce qui concerne notre essai de ce nouveau pick-up Isuzu D-Max 2022, nous avons eu la chance de rouler avec une version limitée à 90 exemplaires nommées « X-Series ». Celle-ci se veut particulièrement équipée et luxueuse avec aussi bien une esthétique extérieure particulière que du cuir à l’intérieur, des sièges électriques et une belle finition. De quoi rendre la vie vraiment agréable à bord. De plus, cette version contient également toutes les aides à la conduite disponibles actuellement sur le marché des véhicules et grâce entre-autre à celles-ci mais pas que, ce D-Max obtient 5 étoiles au crash test EuroNCap ! Néanmoins, en usage quotidien, ces aides à la conduite se veulent malheureusement trop intrusives et trop brusques pour une conduite cool (exemple : le maintien de ligne violent, le freinage d’urgence trop anticipé,…). Cependant, le confort aussi bien aux places avant qu’arrière est au rendez-vous et seule l’insonorisation vient entacher cette belle harmonie. En effet, le moteur fait un bruit très rugueux et peu agréable tandis que le vent se laisse entendre sur autoroute. Il ne faut pas oublier tout de même que nous sommes dans un pick-up et non dans une berline de luxe, cela n’est donc pas une critique en soit. 

Motorisation pour ce pick-up japonais

Au niveau motorisation, Isuzu reste avec un moteur diesel éprouvé depuis de nombreuses années au sein de la marque : le 1,9l 4 cylindres turbo développant 164ch et 360Nm de couple associé à une boite automatique à 6 rapports. Il s’agit en réalité du moteur le plus petit par rapport à ses concurrents mais qui parvient tout de même à tracter 3,5 tonnes et à embarquer 1 tonnes dans la benne, ce qui est plus que certains concurrents, tout en offrant une bonne réputation de fiabilité. D’autre part, ce pick-up Isuzu D-Max est garanti 5 ans ou 200 000 km ! 

Route, autoroute et tout terrain avec ce pick-up Isuzu D-Max 

Une fois parti sur la route avec ce D-Max, on remarque assez rapidement que le moteur est volontaire mais que la boite automatique est un peu lente et pas toujours dans le bon rapport. En ville ce pick-up se conduit assez facilement malgré ses 5,3m de long. En effet, la visibilité est bonne et la caméra de recul permet de le garer précisément. Bien sûr, c’est sur route, autoroute et chemins que ce pick-up trouve sa place. Il faut, de ce fait, lui reconnaître une excellente polyvalence. Il est capable d’avaler des kilomètres avec un bon confort pour ses passagers tout en offrant de très bonnes capacités tout terrain. En effet, mis à part ses angles caractéristiques moyens (comme tous les pick-up), il offre une garde au sol de 24 cm, des rapports courts et un blocage de différentiel arrière de série à partir de la version LS. De ce fait, il est capable de franchir beaucoup d’obstacles comme nous avons pu le constater dans la carrière de Tielt lors du rassemblement du Lions club. Le seul bémol vient de la boite automatique qui ne permet pas de démarrer en 2e courte et de sélectionner les vitesses comme on le souhaite. La 1e courte est également un peu longue pour les descentes mais heureusement le Hill Descent control est là pour aider. 

Consommation, prix et taxes 

Pour terminer, lors de notre essai de cet Isuzu D-Max, nous avons consommé une moyenne de 9,5l au 100km, ce qui reste raisonnable compte tenu du gabarit et des capacités du véhicule. D’autre part, notre version X-Series valait 46 295€ TVAC. Néanmoins, l’Isuzu D-Max est disponible à partir de 33 775€ TVAC en double cabine et 27 275€ TVAC en simple cabine. Enfin, au niveau des taxes, si on a un numéro de TVA en Wallonie : 

 BruxellesWallonieFlandre
Taxe de mise en circulation0€0€0€
Taxe de circulation annuelle148,76€148,76€170,94€
Eco malus/0€/
Les +Les –
Utilitaire « complet »
Finition
MMA et charge tractable 
Moteur 1,9l volontaire
Polyvalence  
Insonorisation
Boite automatique 
Prix 
Aides à la conduite trop intrusives 

Nicolas Vandersleyen 

Digiprove sealTous droits réservés 
image_pdfTélécharger en PDFimage_printImprimer cet article
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

%d