Accéder au contenu principal

VERSION AMG 53 DU MERCEDES GLE COUPE 4MATIC !

A l’automne 2019 nous avions fait l’essai du MERCEDES GLE 300d 4MATIC et notre article était paru le 11 décembre 2019 (https://auto4x4enroueslibres.com/2019/12/11/essai-mercedes-gle-300d-4matic/). Nous avions, alors, eu à l’essai la version la plus économique de la Classe GLE puisque cette version diesel était équipée d’un moteur 4 cylindres de 1950 cm³ qui développait 245 ch à 4200 tr/min avec un couple de 500 Nm disponible entre 1600 et 2400 tr/min. Equipé de 2 turbos, il était aussi accouplé à une boîte auto à 9 rapports et à une transmission intégrale.

Cette fois, notre GLE Coupé est une version AMG qui consomme de l’essence et qui est équipée d’un moteur à 6 cylindres en ligne de 2999 cm³ monoturbo + compresseur électrique développant 320 kW (435 ch) avec un couple de 520 Nm de 1800 à 5800 tr/min secondé par un moteur électrique de 16 kW (22 ch). En fait, c’est un alternodémarreur situé entre le moteur thermique et la boîte qui est capable de délivrer 250 Nm supplémentaires. De plus grâce au compresseur électrique qui n’est pas entrainé par les gaz d’échappements, la réponse à bas régime est très rapide. Le fonctionnement de celui – ci est basé sur le même principe que celui du moteur 4.0L TDI Audi dont nous avions déjà détaillé le fonctionnement (https://auto4x4enroueslibres.com/2019/12/01/how-does-it-work-moteur-v8-tdi-4-0l-audi/). Le turbo classique intervient quant à lui plus tard lorsque le régime du moteur est suffisant.

L’alternodémarreur et le turbo électrique sont alimentés par une batterie de 48 V qui se recharge en roulant. Cette dernière alimente aussi les barres antiroulis actives qui travaillent en liaison avec la suspension pneumatique. Cette dernière est spécifique car elle est complétée par un système actif du contrôle du roulis via des actionneurs électromécaniques. La dureté de la suspension est, ainsi, contrôlée finement en continu sur chaque roue pour éliminer l’essentiel des mouvements de caisse et une caméra « lit » la route afin de paramétrer anticipativement la suspension. Cela permet aussi de faire pencher légèrement la voiture en virage pour préserver le confort des passagers. 4 modes de conduite sont disponibles. En mode « Slipery » on peut rouler sur des surfaces glissantes avec une puissance réduite et un couple uniforme. En mode « Confort », suspensions et direction sont souples et tout est fait pour l’économie de carburant. En mode « Sport », la réponse à l’accélérateur est plus franche, la boîte est plus réactive et les suspensions et la direction sont plus fermes. En Sport+, ces derniers sont encore plus accentués, les clapets d’échappements sont ouverts et des « pop and bang » se font ouïr lorsqu’on lâche l’accélérateur. 

Notre Mercedes-AMG GLE 53 4MATIC se révèle évidement beaucoup plus agréable à conduire, que la version diesel de 2019, avec cette énorme puissance qui arrive avec une belle linéarité qui fait penser à un diesel ou à un gros moteur essence atmosphérique. Cela est surtout vrai lorsque l’on roule en ville en respectant les faibles vitesses qui nous sont imposées et que l’on évolue en mode « Comfort ». L’échappement ronronne, alors, en sourdine. Dès que l’on choisit les modes « Sport » ou « Sport+ », la sonorité est envoutante et donne envie de faire quelques belles accélérations. Bien sûr, dans ces modes, la voiture réagit comme une balle et sur route sinueuse elle rebondi d’un virage à l’autre comme si elle était très légère -elle pèse 2.325 kg et elle peut emporter 735 kgs! – tandis que les reprises se font avec une sonorité particulièrement agréable qui donne envie d’éteindre la radio… 

Bien sûr, la boîte 9G-TRONIC PLUS est à 9 rapports est particulièrement efficace. On dispose également du Pack Dynamic Plus AMG -en option-, de la suspension Sport AMG RIDE CONTROL, du Pack ENERGIZING, du Pack AIR BALANCE, du URBAN GUARD protection véhicule, du Pack Nigt AMG , la suspension pneumatique AIRMATIC capable de faire monter la caisse de 55 mm, le Pack Keyless-Go confort et de jantes AMG de 22 pouces avec pneus de taille différente à l’avant : 285/40/22 et à l’arrière : 325/35/22.

L’habitacle est aussi plus luxueux avec le tableau de bord en cuir Artico avec des inserts décoratifs AMG en carbone, les écrans en réalité augmentée MBUX avec fonctions étendues et ses deux grands écrans de 12,3 pouces avec commande vocale, le volant AMG Performance en cuir Nappa avec des boutons distincts pour le choix des modes de conduite et des tonalités -clapets- des pots d’échappement. Il y a aussi le Pack Premium Plus. Les sièges avant sont chauffants et climatisés tandis que le toit ouvrant est panoramique et la climatisation THERMOTRONIC est automatique. Il va de soi que cet habitacle est raffiné et confortable. Le coffre est de bonne dimension avec 630 litres, mais les dossiers de la banquette arrière peuvent se rabattre pour arriver à 2.055 litres.

Dès que l’on pousse sur le démarreur, le moteur fait entendre un grondement bien agréable, et notre GLE-AMG démarre en douceur et se laisse mener facilement en mode « Comfort » en ville. Un fois sur route on peut lâcher la cavalerie, mais nos vitesses limitées à 120 km/h nous laisse sur notre faim, puisque notre GLE-AMG est capable d’atteindre les 100 km/h en 5,3 sec et d’arriver à 250 km/h ! 

Bien sûr, cette belle mécaniques et ses performances ont un prix puisque notre voiture d’essai coûtait 109.263 Euros auxquels il faut ajouter les options : 

  • 2.009 pour la teinte Blanche diamant bright designo de sa carrosserie; 
  • 1.597 Euros pour les inserts décoratifs AMG en carbone de l’habitacle; 
  • 436 Euros pour le Pack Night AMG; 
  • 2.O93 Euros pour le Pack DYNAMIC PLUS AMG; 
  • 9.559 Euros pour le Pack Premium Plus. 

Ce qui fait un total de 124.956,70 Euros. Du point de vue de la consommation, le constructeur annonce 9,3 l/100 km, mais nous avons relevé une moyenne, avec une majorité de kilomètres parcourus en ville, à 12,3 litres/100 km. A noter que les rejets de CO2 sont de 212 g/km. 

Les Taxes : 

En Flandre :

– TMC : 6143,01€

– Taxe annuelle : 951,25€

En Wallonie et à Bruxelles :

  • TMC : 4957€
  • Taxe annuelle : 842,79€
  • Eco malus (uniquement en Wallonie) : 1000€

Luc VANDERSLEYEN

Mise en page : Nicolas Vandersleyen  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :