Accéder au contenu principal

Top down cet été ? Pourquoi pas avec cette Jaguar F-Type cabriolet P300 Auto R-Dynamic ! 

Comme vous le savez, des Jaguar F-Type, nous en avons déjà eu 2 récemment à l’essai : 

Alors pourquoi encore une alors que le modèle n’a pas changé nous direz-vous ? Et bien cette fois ci c’est le modèle cabriolet en version 2.0l turbo essence de 300 chevaux que nous avons eu la chance d’essayer. Avec l’arrivée du printemps et des beaux jours ensoleillés, quoi de mieux qu’une belle balade les cheveux au vent en profitant du soleil ? C’est exactement ce que nous avons essayé de faire… entre 2 averses… Bon pas de chance avec le temps mais nous avons quand même su en profiter à condition de nous habiller chaudement lorsqu’on décapote. 

Au niveau de la conduite on retrouve bien sûr les mêmes sensations que dans la version coupé 2.0l : accélérations vives, bonne tenue de route, voiture confortable, bien finie et un petit comportement joueur de l’arrière dû aux 2 roues motrices propulsion. Même si ce moteur 2.0l rempli parfaitement sa fonction et conviendra parfaitement à beaucoup de gens, en tant que passionnés, nous gardons quand même la préférence pour le V8 5.0l offrant plus de couple à bas régime, plus de souplesse, des accélérations encore meilleures et surtout un son époustouflant ! Mais là n’est pas vraiment le sujet de notre article. Pour plus de détail concernant ces 2 motorisations et les sensations qu’elles offrent, nous vous reportons à nos 2 précédents articles dont les liens sont ici au-dessus. 

Au niveau de ce modèle cabriolet, nous avons été particulièrement surpris par les sièges performance et l’intérieur « Windsor Tan » (orange) en cuir, une option à 2.549€ qui est couplé à une très belle qualité de cuir appelée « Full Extended Leather Upgrade » à 3.164 Euros ! En effet, outre la qualité des matériaux, les sièges soutiennent parfaitement bien les passagers aussi bien au niveau de l’assisse que du dos ce qui procure un bon confort sur la route. De plus, cet intérieur offre une couleur originale qui sort des noir, bleu, beige habituel, ce qui n’est pas plus mal. Après, selon les goûts de chacun, ce sera apprécié ou non. 

Au niveau de la capote, celle – ci se commande via un simple petit bouton situé sur la console centrale qui abaisse les vitres avant d’abaisser la capote, le tout en quelques secondes. Une fois « top down », la F-Type arbore une magnifique ligne de roadster sportif prête à arpenter les routes sinueuses. En conduisant de cette manière, le vent reste bien présent si bien que sur autoroute il est obligatoire de re – capoter, même avec le déflecteur (une option à 219€), si on veut encore entendre la radio ou son passager. Sur les autres routes, conduire de cette manière est fort agréable tant qu’on ne tient pas trop à son brushing et cela donne une sensation de sérénité. Malheureusement cette version décapotable demande une certaine place pour ranger la capote, ce qui se traduit par un coffre nettement réduit par rapport au modèle coupé (233l contre 509l). 

Pour terminer, au cours de notre essai, nous avons consommé une moyenne de 9,5l aux 100kms, ce qui est moins qu’avec le modèle coupé mais nous avons parcouru une grosse majorité d’autoroute. Compter une consommation moyenne de 10l aux 100 kms parait raisonnable. Au niveau des tarifs, la F-Type cabriolet démarre à 72 220€ TVAC en 2.0l P300, notre version « R-dynamic » démarre à 74 960€ TVAC et avec les options, notre modèle d’essai valait 90 130€ TVAC. A cela, il faut ajouter les taxes : 

  • Flandres : 
    • TMC : 
      • 2.0l : 3204,09€
      • V8 : 6143,01 €
    • Taxe de circulation annuelle : 
      • 2.0l : 1988,7€
      • V8 : 2953,89€
  • Bruxelles : 
    • TMC : 
      • 2.0l : 4957 €
      • V8 : 4957€
    • Taxe de circulation annuelle : 
      • 2.0l : 1886,94€
      • V8 : 2617,18€
  • Wallonie : 
    • TMC : 
      • 2.0l : 4957 €
      • V8 : 4957€
    • Taxe de circulation annuelle : 
      • 2.0l : 1886,94€
      • V8 : 2617,18€
    • Eco Malus : 
      • 2.0l : 1000€
      • V8 : 1500€ 

En conclusion de ces 3 essais de Jaguar F-Type, le modèle coupé offre un plus grand coffre et sera donc plus apte à voyager mais le modèle cabriolet reste quand même fort agréable par beau temps et à condition de limiter un peu ses bagages lors des voyager. A la lumière des diverses taxes, si vous en avez la possibilité, le modèle V8 P450 cabriolet RWD démarre à 100 990€ et offrira surement le meilleur compromis entre agrément et performances sans atteindre les 130 000€ de la version V8 P575. Dans le cas contraire, le modèle 2.0l sera déjà fort agréable au quotidien. 

Nicolas Vandersleyen 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :