Accéder au contenu principal

LE TOYOTA C-HR, UN SUV HYBRID URBAIN ORIGINAL !

TOYOTA a la réputation de fabriquer des voitures pour « Monsieur tout le monde » solides, fonctionnelles, mais sans grande personnalité : Auris, Avensis, Aygo, Yaris, Camry, Corolla ou autre Prius. Heureusement, d’un autre côté, le constructeur japonais est réputé pour la qualité de ses 4×4 : Land Cruiser, Land Cruise V8, RAV4 ou Pick-up Hilux, mais aussi pour ses voitures de sport comme les GT86 ou Supra. Cependant, ce constructeur produit aussi le petit SUV C-HR qui ne manque pas d’originalité. Nous l’avons essayé pour vous dans sa version la plus puissante avec le moteur de 2.0 litres et une puissance totale de 184 cv.

Ce n’est pas le premier Crossover urbain de Toyota, puisqu’en 2010 Toyota a déjà mis sur le marché un petit 4×4 appelé Urban Cruiser qui était disponible en 2 ou 4 roues motrices. Le C-HR, lancé fin 2016 à une carrosserie très originale un peu comparable au Nissan Juke. Ce petit Coupé Haut sur Route (Coupe High Rider) est un petit SUV 5 portes construit sur la plateforme modulaire de Toyota appelée TNGA (Toyota New Global Architecture) qui est aussi utilisée par le Lexus UX. 

A bord, on trouve un habitacle confortable, assez original, mais fabriqué avec des matériaux de qualité. L’arrière, accessible par de petites portes qui s’ouvrent à l’aide de poignées noyées dans le haut de leur structure, est bien sûr plus étriqué avec ce pavillon tombant vers l’arrière, mais se révèle très correct pour des adultes de taille moyenne. Bien sûr, les portes aux petites vitres et à la ceinture de caisse montantes donnent aux passagers un sentiment de confinement qui peut être désagréable, surtout pour des enfants. D’autre part, du fait des seuls 4,39 m de longueur du SUV, le coffre est assez réduit : 358 litres et la visibilité arrière n’est pas optimum – merci la caméra de recul ! Bien sûr en rabattant les dossiers des sièges arrière on arrive à un volume de chargement proche du m³ (901 litres). 

Autre originalité, ce petit Crossover qui était disponible en essence, en Turbo essence ou en hybride et en 2 ou en 4 roues motrices, n’est plus disponible qu’en hybride et en traction, mais suivant 2 variantes, l’une avec un moteur 4 cylindres de 1.8 litre essence de 98 ch et un moteur électrique de 72 ch pour un total de 122 ch, l’autre avec un 4 cylindres de 2.0 litres essence de 152 ch avec un couple de 190 Nm et un moteur électrique de 109 ch pour une puissance totale de 184ch. Dans ce dernier cas, La batterie est d’une puissance de 1,3 kWh. Celle-ci se recharge automatiquement en roulant lors des décélérations et des freinages. Bien sûr, on ne dispose que d’une toute petite autonomie électrique de l’ordre de 2 ou 3 km. 

Une fois en route, on se rend compte que ce petit Crossover est confortable, silencieux sous les 100 km/h, assez dynamique et très agréable à conduire. Grâce aux 109 ch de son moteur électrique, les phases de roulage en mode silencieux sont plus fréquentes. Fait pour la ville, cette petite traction est maniable et très facile à mener surtout avec sa boîte automatique à variation continue. Seul petit bémol, cette dernière emballe un peu trop le bloc thermique lors des relances, ce qui altère considérablement la tranquillité à bord. D’autre part, ce petit SUV hydride est relativement lourd avec 1560 kg, alors qu’un véhicule de ce gabarit a, en général, une masse de l’ordre de 1300 kg. Avec une garde au sol de 17 cm et seulement 2 roues motrices, ce petit Crossover peut quitter l’asphalte, mais n’est qu’un simple tout chemin et ne peut prétendre au moindre « franchissement » surtout avec son angle d’attaque particulièrement réduit. C’est sans surprise en ville que sa consommation est la plus base : 5 l/100 km, sur petites routes on passe à 6,3 litres et on est à environ 7,0 litres sur autoroute. En moyenne nous avons consommé 6,7 litres/100 km. 

En résumé, ce petit Crossover original, fait pour la ville se montre très efficace avec une hybridation très performante alors qu’il n’a pas vocation à faire de longs trajets. Son prix est de 32.800 Euros tandis que la version de 122 ch est à 28.900 Euros. Pour information : la plus petite voiture hybride de Toyota, la Yaris 1.5 Hybrid de 116 ch coûte 21.300 Euros.     

En ce qui concerne les taxes :

Flandre :

  • TMC : 76,34 €
  • Taxe annuelle : 145,43 €

Bruxelles :

  • TMC : 1.239 E
  • Taxe annuelle : 439,56 E

Wallonie :

  • TMC : 1.239 E
  • Taxe annuelle : 439,56 E

LUC VANDERSLEYEN

Mise en page : Nicolas VANDERSLEYEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :