Accéder au contenu principal

ID.3 : l’arbre qui cache la forêt

Après le séisme du Dieselgate, la page est bien tournée. On peut écrire que les Allemands ont réagi ! Première d’une longue série d’ultra nouveautés, la ID.3 de VW se veut être la Coccinelle pour le futur. Toute électrique, en mode « vous en voulez de l’électrique, en voilà ! » 

Lorsque l’on s’appelle Volkswagen, on a les moyens de ses ambitions. Et quelles ambitions puisque le groupe a annoncé vouloir produire 26 millions de voitures électriques d’ici 2029 en sortant 75 modèles full électriques. Rien que ça ! 

Le premier modèle de la gamme de véhicules électriques basés sur la plate-forme MEB, pour plateforme modulaire d’électrification, affiche un bilan carbone neutre, impressionne par un comportement dynamique affirmé caractéristique des véhicules électriques. L’édition spéciale ID.3 1ST, permet d’atteindre une autonomie électrique allant jusqu’à 420 kilomètres (WLTP). Même si en réalité lors de notre essai hivernal, on était plutôt à cent kilomètres de moins. La rapidité de charge de l’ID.3 1ST, à une capacité de recharge de 100 kW, permet de gagner environ 290 kilomètres d’autonomie (WLTP) en 30 minutes. Signalons que Volkswagen assure la longévité en accordant une garantie de huit ans ou de 160 000 kilomètres sur les batteries de l’ID.3.  

Même d’un point de vue esthétique, l’ID.3 s’affirme comme étant bien plus qu’un simple nouveau modèle. Son design futuriste annonce clairement la nouvelle ère de la mobilité électrique tout en créant un espace qui exploite la place gagnée grâce à la propulsion électrique. Si ses dimensions extérieures sont comparables à celles de la Golf, l’habitacle de l’ID.3 offre un espace supérieur. Et comme l’ID3 est une propulsion, elle braque très court en 10,2 mètres, atout majeur en ville. 

Le positionnement de la batterie dans le plancher du véhicule a aussi un effet positif sur la maniabilité, car le centre de gravité de l’ID.3 est ainsi nettement abaissé, comme sur une voiture de course. L’ID.3 se caractérise également par une répartition optimale du poids entre l’essieu avant et l’essieu arrière.  

Premier modèle d’une grande famille 

L’ID.3 est le premier véhicule de la grande famille Volkswagen ID dont tous les membres porteront désormais l’appellation « ID ». ID signifie design intelligent, identité et technologies. ID n’est donc pas l’abréviation d’un terme particulier, mais plutôt un symbole des caractéristiques que ces véhicules rassemblent : conduite automatisée zéro émission directe, conduite intuitive et connectivité personnalisée.

Un véhicule électrique n’a pas besoin de grandes prises d’air de refroidissement. Et cela change presque tout en matière de design de la partie avant. Avec la Coccinelle par exemple, Volkswagen a déjà démontré que son design pouvait se passer de prises d’air de refroidissement à l’avant. Des détails tels que les phares gagnent ainsi considérablement en importance. Sur l’ID.3, les phares statiques d’antan ont fait place à des phares matriciels LED interactifs avec régulation des feux de route.

Dimensions compactes 

L’ID.3 exploite sans compromis les libertés de conception d’un véhicule électrique : dans l’ensemble, sa longueur est à peu près équivalente à celle d’une Golf, mais avec ses porte-à-faux courts, elle offre un empattement supérieur. En chiffres, l’ID.3 cinq portes mesure 4 261 mm de long, 1 809 mm de large et 1 552 mm de haut. Son empattement est de 2 765 mm. Son poids à vide s’établit à 1 719 kg. 

Pas de tunnel central et porte-à-faux courts : l’espace intérieur ouvert de l’ID.3 offre un maximum de place dans l’habitacle. Aux cinq places de l’ID.3 1ST s’ajoute un coffre à bagages d’un volume de 385 litres situé juste derrière la deuxième rangée de sièges.

Détail qui tue, les pédales arborent les signes « play » et « pause ». Beau clin d’œil au couple immédiatement disponible.

Assistance intégrale 

Les fonctions d’aide sont secondées par une caméra multifonction située sur le pare-brise, capable également de reconnaître les panneaux de signalisation. Les fonctions de confort et de sécurité de l’ID.3 comprennent entre autres le Front Assist avec fonction de freinage d’urgence en ville et reconnaissance des piétons, le frein anti-multicollision et l’assistant de maintien de voie Lane Assist, l’assistant au changement de voie Side Assist, le Park Assist avec caméra de recul. Grâce au système d’aide au stationnement Park Distance Control de série avec fonction de freinage en stationnement, les accrochages sont très largement évités. Cette fonction peut prévenir les collisions imminentes ou réduire la gravité d’une collision en déclenchant un freinage d’urgence au dernier moment. Le freinage se poursuit jusqu’à l’arrêt, sur une plage de vitesse comprise entre 1,5 km/h et 10 km/h en marche arrière et entre 2,5 km/h et 10 km/h en marche avant. 

Quant à son prix, il tourne autour de 30 000 euros. C’est une somme mais on est loin des sommets qu’il faut débourser pour des voitures électriques plus luxueuses. A réfléchir en attendant le modèle suivant, le ID4, premier SUV électrique de la marque au sacré look.

Yves Merens 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :