Accéder au contenu principal

ESSAI DE LA LEXUS UX 250h F SPORT Line

Les SUV compacts, dit urbains, ont le vent en poupe et Lexus, le spécialiste des véhicules hybrides autorechargeables nous propose son UX 250h en version F SPORT Line. Cet SUV compact est très reconnaissable chez Lexus grâce à sa grande calandre trapézoïdale. Son design est séduisant et très dynamique avec ses lignes étirées et ses habillages de passage de roue en plastique noir qui le rendent plus baroudeur. Il est équipé d’un tout nouveau moteur 2.0 litres essence 4 cylindres de 1987 cc de 152 ch avec son taux de compression élevé (14 :1), ses sièges de soupapes d’admission découpées au laser et le système d’injection D4-S associant des injecteurs directs et secondaires. De plus, la recirculation de la chaleur d’échappement permet une montée en température rapide du moteur et le système de distribution à calage variable intelligent avec actionneur électrique améliore la maniabilité tout en réduisant les émissions.

Son système hybride de 4ème génération développe une puissance de 184 ch. Au cœur de cette puissance essence et énergie électrique -109 ch pour le moteur électrique- se trouve l’unité de contrôle qui est 20% plus petite et 10% plus légère que les anciens systèmes. Les frottements internes ont diminué de 25% et la boîte séquentielle Shiftmatic à variation continue délivre une force de freinage moteur réactive en 6 étapes avec une sensation similaire à celle d’une boîte manuelle grâce aux palettes au volant. La nouvelle batterie nickel-hydrure métallique et son nouveau système de refroidissement sont montés sous la banquette arrière pour préserver le volume du coffre.

L’habitacle est moderne et luxueux avec pour notre véhicule d’essai des sièges rouges très confortables à l’avant comme à l’arrière. Cependant, là l’espace est mesuré et il faudra éviter les compagnons de route de trop grande taille. Le coffre est lui aussi un peu juste avec sa capacité de 320 litres. Il est vrai que c’est un véhicule destiné à un usage urbain… La position de conduite est excellente et l’ergonomie est parfaite avec toute la technologie nécessaire pour un usage facile comprenant toutes les fonctions de sécurité que l’on est en droit d’exiger aujourd’hui.

Au centre du tableau de bord il y a un écran de 7 pouces commandé par un pavé tactile placé sur la console centrale entre les sièges. Il y a aussi une commande vocale. Le combiné d’instruments « Optitron » avec écran TFT LCD 7 pouces fournit de nombreuses informations ainsi que des animations élégantes lorsqu’on monte à bord et qu’on démarre. Il y a aussi un affichage tête haute bien lumineux. Bien sûr, avec le Technology Pack, en option, le système audio Mark Levinston est excellent avec sa puissance de 915 watts et 13 haut-parleurs. Le système de navigation Lexus Premium est aussi très facile d’emploi et très clair. Il comprend aussi le manuel du propriétaire en version électronique !

Notre véhicule d’essai était une simple traction, mais il est possible d’avoir pour 1.300 Euros de plus une version 4×4 avec un second moteur électrique de 80 ch sur l’essieu arrière. Au volant, il faut s’habituer à démarrer en silence en électricité. Cependant, très vite, sans que l’on ne s’en rende compte, le moteur thermique seconde le moteur électrique qui ne peut fonctionner seul que 2 ou 3 km en roulant calmement.     

Le démarrage est dynamique, mais l’accélération, avec ses 2 moteurs -électrique et thermique-, se montre très linéaire et on cherche un peu ces 184 ch annoncés qui sont retenus par le système hybride. Le comportement offre cependant un certain dynamisme grâce à un système de son de « faux moteur sportif » dans les hauts parleurs. Cependant on se rend très vite compte que ce son n’est pas du tout réel et que la technologie est loin d’être aboutie (exemple : à l’accélération le son est présent mais lorsque l’on rétrograde il n’y a plus rien, ce qui n’est pas le cas d’un vrai moteur). Bref cela fait « voiture cheap » dans la gamme Lexus et on finit par être plus abasourdi qu’autre chose surtout en mode « sport ».

On apprécie, néanmoins, l’excellent confort de conduite, qui vient renforcer la sensation d’un véhicule sobre et rassurant grâce à un centre de gravité situé assez bas. Cependant, on regrette de ne pas avoir les 4 roues motrices car lors des démarrages sur routes mouillées, le train avant patine très facilement en cherchant sa motricité.

Bien sûr, ce véhicule a été conçu pour optimiser en toute occasion sa consommation de carburant et nous avons consommé lors de cet essai 6,6 l/100 km. Ce qui est heureux quelque part car le réservoir n’a qu’un volume de 43 litres. Les émissions de CO2 sont, elles, de 128 g/km.

Hors des sentiers battus, cette Lexus UX 250h n’est qu’un stricte tout chemin surtout pour cette version à 2 roues motrices. La garde au sol n’est que de 160 mm et les angles caractéristiques sont médiocres avec un angle d’approche de 14°, un angle de sortie de 25°et un angle ventral de 16° !

Au terme de cet essai, nous avons apprécié le confort, la maniabilité et l’agrément de conduite de cet SUV urbain (sauf système de faux son sportif), avec lequel il ne faut pas chercher la performance, mais apprécier le bon compromis sobriété/sérénité de conduite. Il faudra oublier aussi les sorties hors de l’asphalte sauf pour de bons chemins faiblement accidentés.

Il faut, enfin, parler du prix de notre modèle d’essai qui coûtait en version F SPORT Line 47.490 Euros avec 2 options, le toit ouvrant vitré électrique, basculant/coulissant à 920 Euros et le Technology Pack à 2.600 Euros portant le montant total à 51.010 Euros.

LUC VANDERSLEYEN

Mise en page : Nicolas Vandersleyen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :