Accéder au contenu principal

Jaguar F-Pace SVR, un vrombissement à couper le souffle

JAGUAR F-PACE SVR LUXE -TECHNOLOGIE et DESIGN pour de FABULEUSES PERFORMANCES !

On nous a toujours appris qu’il faut laisser la nature s’exprimer. Et bien c’est exactement ce qu’a fait le service SVO (Special Vehicle Operation : département de préparation de véhicules spéciaux pour Jaguar – Land Rover) avec ce SUV F-Pace de chez Jaguar. Tel un chat ronronne, un Jaguar grogne c’est pourquoi le « glouglouteux » V8 5l Supercharged trouve naturellement sa place sous le capot de ce SUV aux lignes déjà élancées. Avant d’aller plus loin, écoutez plutôt le doux son mélodieux de V8…

Let’s go for a ride !

Maintenant, rentrons un peu plus dans les détails de ce modèle un peu particulier. A première vue, il semble assez discret de l’extérieur. En effet, mis à part les 4 sorties d’échappement à l’arrière et le badge « SVR » dans la calandre et à l’arrière pas de distinctions majeures. Bien sûr, un connaisseur reconnaitra directement :

  • La face avant un peu différente avec des aérations plus importantes pour refroidir les intercoolers et améliorer l’aérodynamisme grâce à une meilleure gestion du flux d’air,
  • Les aérations des roues et des freins dans les ailes avant, permettant aussi de limiter la portance de l’avant du F-Pace à haute vitesse grâce à une évacuation de l’air des passages de roue,
  • Les aérations dans le capot pour refroidir le moteur,
  • Les jantes munies du logo SVR et de pneus hautes performances,
  • Des étriers de frein Brembo rouge fixes à 4 pistons à l’avant (étrier flottant 1 piston à l’arrière) avec des disques ventilés de plus grand diamètre (395 et 396 mm),
  • Des bas de caisse légèrement différents pour diriger l’air sous la caisse,
  • Des ailes arrière incluant les catadioptres verticalement,
  • Un bouclier arrière laissant place aux 4 sorties et à un léger diffuseur permettant de guider l’air et d’ainsi améliorer l’aérodynamisme tout en « collant » la voiture au sol,
  • D’un spoiler plus long prolongeant le toit et améliorant l’aérodynamisme en réduisant les différences de pression

Pour pouvoir constater toutes ces différences facilement, nous vous renvoyons vers notre article sur le F-Pace « normal » comme comparaison : https://auto4x4enroueslibres.com/2020/01/06/essai-jaguar-f-pace-3-0l-v6-300-sport/ 

Si l’on rentre plus dans les détails, il y a encore beaucoup de choses améliorées ou changées par rapport à un F-Pace classique. En effet, tout d’abord le moteur est ici un V8 5.0l essence Supercharged (boosté par compresseur mécanique et non par turbocompresseur) abattant le 0 à 100 km/h en 4,3 secondes et atteignant la vitesse maximale de 283 km/h. Il développe une puissance de 550 ch (de 6000 à 6500 tr/min) et un couple de 680 Nm (de 2500 à 5500 tr/min).  Ensuite, la ligne d’échappement offre aussi des clapets permettant de procurer une sonorité légèrement plus grave du V8. Petit bémol, cela reste très/trop discret par rapport au son sans clapets à notre goût. Il faut vraiment tendre l’oreille pour entendre une différence. Cela peut être dû aux normes de plus en plus restrictives en matière de bruit.

Les 2 premiers coups d’accélération se font avec clapets ouverts et les 3 suivants avec clapets fermés

Mise à part cela, les freins hautes performances cités plus haut sont aussi aidés par un contrôle de stabilité (SCS) pour stabiliser la voiture sur routes dégradées et/ou à hautes vitesses lors de gros freinages. Ensuite, pour avoir une tenue de route digne d’une sportive, Jaguar a programmé la transmission intégrale de façon à avoir le plus souvent une répartition de 90% de couple sur les roues arrière mais celle-ci peut varier jusqu’à 50/50 entre les essieux sur routes glissantes, herbe, neige boue ou autre. A cela vient s’ajouter un différentiel arrière avec blocage par des embrayages multidisques (un article « How does it work » consacré à ce système suivra sous peu). Cela permet de bloquer plus ou moins le différentiel selon les besoins et d’ainsi pouvoir avoir une excellente traction même en virage lors d’accélérations ou sur routes glissantes. Et en plus de cela, ce F-Pace SVR est aussi muni du contrôle de freinage vectoriel. C’est-à-dire que lors de virages, les roues intérieures peuvent être légèrement freinées de façon à limiter le sous virage et à garder le bolide dans la bonne trajectoire. Et enfin, la suspension de ce SUV sportif a aussi été retravaillée avec des barres antiroulis plus fermes, une double triangulation avant venant de la F-Type permettant un comportement plus ferme mais plus dynamique de la voiture et bien sûr un combiné ressorts-amortisseurs actif plus ferme optimisant la tenue de route.

Au niveau de l’intérieur, il n’y a que quelques changements comme les sièges semi-baquets munis du logo SVR, le volant munis du logo SVR ou encore ce même logo sur le combiné d’instruments digital et sur le GPS au moment du démarrage. C’est pourquoi, pour les détails concernant l’intérieur de ce F-Pace, nous vous renvoyons vers notre article : https://auto4x4enroueslibres.com/2020/01/06/essai-jaguar-f-pace-3-0l-v6-300-sport/

Au niveau de la conduite, ce V8 est évidemment fabuleux et procure un plaisir inestimable dès sa mise en route. En effet, il allie souplesse, couple, puissance importante et son envoûtant, de quoi oublier les problèmes de la vie courante et se détendre au volant ! A côté de cela, la tenue de route de ce bolide est exemplaire avec une boite automatique 8 rapports et une transmission intégrale performante qui permettent de le garder en bonne voie quelques soient les conditions de la route et de transmettre les 550 ch aux roues sans patinage. Bien sûr, ce F-Pace est un peu rigide et dur sur les irrégularités de la route et les casse-vitesses mais les sièges sont confortables et permettent de palier un peu cela. A côté de ça, il conserve les capacités d’un F-Pace classique à savoir : ergonomie, rangements, places assisses et capacité off road (grâce au Terrain Response toujours présent). Notons quand même qu’il est capable de s’aventurer sur chemins de campagne mais que ce n’est pas sa vocation première. Par contre cela lui procurera un bon maintien sur routes hivernales ou enneigées ce qui est toujours important.

Enfin pour terminer, lors de notre essai nous avons consommé une moyenne de 13,8l/100 kms et ce F-Pace SVR émet 272 gr de CO2/ km. Cela peut paraitre beaucoup mais si on le compare avec les versions 2.0l essence 4 cylindres beaucoup moins puissantes qui consomment en général autour de 11 litres avec des émissions de 220 gr/km de CO2, cette consommation n’est pas exagérée compte tenu des belles performances.  Notons enfin que le modèle F-Pace SVR démarre à 101 150 € TVAC et que notre modèle d’essai très bien équipé avec tous les éléments de sécurité et de confort coutait 109 134 € TVAC. Les concurrents alliant aussi sportivité, moteur haute performance, qualité d’un SUV (place, rangement, off road) sont :

  • Porsche Macan Turbo : 3.6l V6 essence Biturbo 440ch à 95 299,60 € TVAC
  • Audi RSQ8 : 4.0l V8 essence biturbo 600ch à 130 970€ TVAC
  • Range Rover Velar SVAutobiography Dynamic : 5.0l V8 essence Supercharged à 112 950€ TVAC
  • Mercedes GLE 63 S coupé : 4.0l V8 essence biturbo à 134 068 € TVAC

Nicolas Vandersleyen

4 commentaires sur “Jaguar F-Pace SVR, un vrombissement à couper le souffle Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :